GUERILLA GRRRLS

GUERILLA GRRRLS

Sélection de fictions courtes de Jennifer Reeder et Katrina Del Mar

Plage, sexe, punk : ces « guerrillères » urbaines, héroïnes de Jennifer Reeder et de Katrina Del Mar, s’aiment et se castagnent.
Demeurent, malgré les frictions, les amours déviantes où des identités protéiformes s’expriment et peuvent les définir autant que les émanciper : vengeresse, gangster ou surfeuse, elles troublent les genres et cassent les dents de l’Etat policier et du patriarcat.

 

WHITE TRASH GIRL : THE DEVIL INSIDE de J. Reeder ( 8’ / USA / 1995 / vostfr)

Les origines de White Trash Girl…

WHITE TRASH GIRL : LAW OF DESIRE de J. Reeder ( 18’ / USA / 1997 / vostfr)

Trelita, travailleuse du sexe mexicaine et mère célibataire, est suspectée de meurtre. White Trash Girl va l’aider à s’en sortir.

GANG GIRLS 2000 de K. Del Mar  ( 27’ / USA / 1999 / vostfr )

Quand le légendaire gang de Brooklyn, Les Salopes, vient empiéter sur leur territoire, les Glitter Girls du Lower East Side cherchent à se venger.

SURF GANG de K. Del Mar  ( 24’ /USA / 2005 / vostfr )

La course effrénée, violente et chaotique, d’une bande de surfeuses.


 

Jennifer Reeder est une artiste, cinéaste et scénariste américaine. Depuis plus de 20 ans, elle interroge à travers son travail, entre art vidéo et fiction courtes, sa propre intimité aussi bien que l’intersectionnalité des luttes féministes, publiques ou privées.  Les White Trash Girl 1 & 3 – le 2 n’ayant jamais été tourné – sont ses tout premiers films. Elle est également la fondatrice du Tracer Book Club.

Katrina Del Mar est une photographe et réalisatrice active dans le milieu du cinéma underground new-yorkais depuis au moins deux décennies. Son esthétique, tout droit tirée des mouvements punk et riot grrrls, oscille entre érotisme, humour et violence. Katrina Del Mar a été surnommée la “Russ Meyer lesbienne” (on ne sait pas par qui, mais c’est tellement cool qu’on vous le dit quand même). Les 2 films présentés sont issus de sa Girl Gang Trilogy.