MOI, GAGARINE

MOI, GAGARINE

de Olga Darfy (documentaire / 67′ / France – Russie / 2017)

Студентка.

1991, l’Union Soviétique disparaît. Avec cet effondrement du pays en toile de fond, des DJs se tournent vers la musique électronique et le LSD et expédient les Komsomols d’hier dans un nouveau cosmos mental. La capitale bat au rythme de 180 beats. C’était ma ville, c’était ma jeunesse, c’est l’expérience de mes 20 ans. Mon ami Vania Salmaksov, organisateur de rave party et figure de ce mouvement a disparu en 1998. Sur ses traces, je reconstitue cette vertigineuse époque à partir de fragments d’expériences, de témoignages, d’archives et de souvenirs. Où est Vania Salmaksov ? Où sont passées ces émotions intenses, cette excitation extrême, notre drôle de romantisme ? Où donc s’est envolé ce temps, celui de notre jeunesse ?